AccueilAssuranceVTC : quelles assurances professionnelles choisir ?

VTC : quelles assurances professionnelles choisir ?

L’État a imposé un certain nombre de restrictions aux services de VTC (voitures de Tourisme avec chauffeur) depuis 2014. L’obligation d’obtenir une assurance responsabilité civile professionnelle VTC (RC Pro VTC) est l’une d’entre elles ( RC Pro).

Assurup travaille avec les VTC depuis 2015, en leur fournissant tous leurs besoins d’assurance en tant que professionnel de l’assurance expert pour les entreprises inventives. Vous pouvez désormais souscrire votre assurance RC Pro en ligne instantanément et télécharger votre attestation !

L’assurance VTC qui couvre votre responsabilité

L’assurance VTC RC Pro

L’assurance RC pro est l’assurance responsabilité civile professionnelle indispensable pour toute entreprise. Il est vrai que c’est l’assurance qui vous permet de couvrir votre entreprise dans le cas où quelqu’un d’autre conteste votre devoir.

Les causes potentielles de litige sont nombreuses dans chaque situation : faute de gestion, négligence ou omission, fraude, dommages corporels. L’assurance VTC en tant que conducteur vous permet de protéger votre responsabilité en cas de blessures d’un passager, par exemple. Les frais de justice peuvent être coûteux pour votre défense si vous êtes accusé d’un délit. Si vous êtes reconnu coupable, les dommages et intérêts que vous pourriez avoir à verser à la victime peuvent aller de quelques milliers à des millions d’euros !

L’assurance RC Pro VTC couvre les frais de défense, les indemnités et les dommages que votre entreprise pourrait subir à la suite d’un accident. Par conséquent, il est à la fois essentiel et nécessaire que vous puissiez exercer votre métier de chauffeur dans les règles pour que votre entreprise soit financièrement sécurisée.

L’assurance VTC : est-ce obligatoire ?

Tous les emplois réglementés en France sont tenus d’avoir une assurance VTC, qui s’applique aujourd’hui à une soixantaine de professions. Afin que les chauffeurs privés obtiennent le même niveau de protection que les taxis, l’État leur impose une assurance responsabilité civile professionnelle depuis 2014.

En tant qu’automobiliste, vous devez pouvoir présenter à tout moment votre attestation d’assurance VTC pour confirmer que votre entreprise est en règle. De même, si vous souhaitez proposer vos services par le biais d’Uber, Free Now ou Heetch, présentez votre carte d’assurance VTC afin que nous puissions nous y référer et accepter des courses. L’assurance VTC est donc une obligation absolue pour les chauffeurs qui souhaitent exercer leur activité en toute sérénité !

Les risques encourus des chauffeurs VTC ?

Les cas couverts par la compagnie d’assurance

L’assurance VTC protège votre organisation de toute responsabilité en cas de sinistre. Voici quelques exemples de sinistres que notre assurance VTC couvre :

  • Dommages causés à vos bagages ou à votre matériel dans le cadre de la prestation de services pour votre client : Vous faites tomber l’ordinateur portable de votre client, qui se casse sous le choc. Votre client demande un remboursement. Notre assurance VTC couvre ces frais.
  • Votre client n’est pas content que votre service n’ait pas été suivi : votre client a été obligé de prendre un train pour se rendre à une réunion d’affaires. Vous avez été retardé par un embouteillage et êtes arrivé sur le quai deux minutes après le départ du train. Votre client vous fait part de son mécontentement quant à votre comportement. Notre assurance VTC couvre vos frais de justice, ainsi que les dépenses engagées.
  • La souscription d’une police d’assurance VTC vous permet d’exercer votre métier de chauffeur en toute confiance tout en disposant d’une protection financière au cas où un client contesterait votre responsabilité.

Comment être un chauffeur VTC ?

Parce que les chauffeurs répondent à un véritable besoin de mobilité, et parce que l’activité est accessible à tous, le marché des VTC a explosé. Cependant, on ne peut pas faire semblant de devenir chauffeur de VTC : pour exercer légalement votre métier, vous devez également remplir une série de critères.

Voici une liste des exigences relatives aux pilotes de VTC :

  • 3 ans d’expérience dans le poste précédent ;
  • au moins un permis de classe C avec CBT ou équivalent, et pas moins d’un an d’expérience de conduite dans le pays où vous voulez travailler ;
  • Permis de conduire valide depuis plus de 3 ans (2 ans pour la conduite accompagnée) ;
  • Formation « Prévention et premiers secours niveau 1″ (PSC1) depuis moins de 2 ans ;
  • Vérification du casier judiciaire et contrôle des infractions routières ; Examen médical ;
  • Test VTC ;
  • Assurance VTC.